Aline_Im_70

En quelques mots...

Lectrice du Tarot passionnée, aimant autant les chats que les chiens, épouse éprise, jardinière et randonneuse… Je peux enfin définir mon « véritable Moi » en quelques mots simples, avec équilibre et contentement.

Cela n’a pas toujours été le cas. De nombreuses années cadre d’une grande entreprise du CAC 40, mon empathie naturelle n’a pas toujours été ma meilleure alliée dans ma carrière. Je n’avais le sentiment d’être utile, vivante, voire « humaine », que quand je lisais les Tarots pendant mes consultations… Planifiées après des horaires de travail déjà longs.

En 2016, je me suis posée la question du sens. « Et si le but de ma vie était de lire, d’apprendre et d’enseigner le Tarot ? » C’était finalement la seule activité qui me « nourrissait » intellectuellement et spirituellement. Le lien avec les consultants, rire et pleurer avec eux. Le lien avec les Cartes, réfléchir pour traduire au plus juste ce qu’elles veulent nous dire. Ce sont des moments où je me sens « vivante », connectée à un autre être humain et au Divin.

J’ai alors décidé de rééquilibrer mes priorités et ma vie. Expliquer le Tarot, comment ressentir son message de façon intuitive : voilà qui est devenu “ma mission” 🙂 J’ai à coeur de mettre le Tarot dans un maximum de mains, pour qu’il révèle toujours plus de possibilités et concrétise plus de rêves. C’est ainsi que ce site est né et que la Communauté Facebook a grandi. Je suis très heureuse de vous compter parmi nous !

Découvrez la signification des cartes

Je vous offre des fiches « mots-clés » à imprimer et à garder sous la main pour interpréter facilement toutes les Cartes de vos tirages.

Saisissez votre E-mail pour recevoir immédiatement vos fiches “Les Mots-Clés du Tarot” :

Il était une fois, une jeune fille en Angleterre…

J’ai rencontré le Tarot pour la première fois quand j’avais 12 ans, en Angleterre. J’étais dans une famille d’accueil pendant une semaine, pour apprendre l’Anglais. La « Mom » de la famille lisait le Tarot.

Les deux ou trois premiers jours, j’avais bien remarqué les cartes, étalées sur un petit guéridon. Je ne savais pas ce que c’était, ni ce qu’elles représentaient. J’étais attirée par leurs couleurs. Ces symboles mystiques semblaient avoir un sens insaisissable.

La première fois qu’elle m’a vue regarder les cartes, elle n’a rien dit.

La deuxième fois, elle m’a demandé : « Do you want to learn? »

Mes yeux souriants ont rencontré les siens. Et j’ai découvert les premiers secrets du Tarot Rider-Waite, l’édition du Tarot de 1910 utilisé dans les pays anglo-saxons.

Cette première approche fut très basique. Elle me demanda de décrire ce que je voyais sur les cartes. Alors, dans mon anglais balbutiant, je faisais de mon mieux… Surtout pour ne pas la décevoir et écourter notre séance. Toutefois, cette compréhension brute des cartes ne m’a jamais quittée.

A la fin du séjour, j’ai souhaité qu’elle me lise le Tarot. Compte-tenu de mon âge, elle n’a pas voulu réaliser un Tirage. Toutefois, dans un mouvement de main prompt et assuré, elle étala les cartes en demi-cercle devant nous et me dit : « Pick a card! »

Hésitante, balayant le demi cercle du regard, j’arrêtai pourtant ma main brusquement sur le dos d’une Lame et la retournai.

« The Magician! It makes sense, this is just the beginning for you, . Tarot will be with you the rest of the way… » ce qui se traduit par « Le Magicien! (Le Bateleur dans le Tarot de Marseille) C’est logique car c’est le tout début pour toi. Le Tarot restera à tes côtés pour le reste du chemin… »

Un peu énigmatique pour mon jeune âge… Parlait-elle du début de ma vie ? Du début de mes études de la langue Anglaise ? Du début de ma passion pour le Tarot ? Je me souviens surtout de mon émotion comme si c’était hier.  Une joie, une chaleur à tenir ce morceau de papier laminé dans la main.

De retour à la maison, j’ai voulu un jeu de Tarot. Quelle ne fut pas ma déception, après de longs mois d’attente, de recevoir un jeu du Tarot de Marseille pour mon anniversaire. Ces cartes n’étaient pas les mêmes ! Les couleurs étaient « passées », les visages moyenâgeux… Je ne retrouvais pas ce qui avait captivé mon imagination dans ces cartes !

Bien sûr, je ne pouvais pas savoir à l’époque que les deux Jeux sont complémentaires et que la pratique de l’un complète la compréhension de l’autre…

Avec l’adolescence, j’ai peu à peu oublié le Tarot.

Les études supérieures m’emmenèrent aux USA, notamment au Texas et en Louisiane. Dans une petite échoppe du Quartier Français, j’ai sans vraiment y réfléchir, acheté un jeu Rider-Waite, pour le plaisir de retrouver ces lointaines images qui avait captivé l’imagination de mon enfance.

« Le Magicien ! C’est logique car c’est le tout début pour toi. Le Tarot restera à tes côtés pour le reste du chemin… »
Aline_Im_65

Retrouver de vieilles connaissances…

Quatre ans plus tard, je préparais cartons et valises et rentrais en France. Devenue adulte et revenue « à la maison », je cherchais à présent un emploi. Alors que je rangeais mes livres et les souvenirs de ma vie Américaine, je plaçais dans un tiroir mon jeu Rider-Waite, où il retrouva mon Tarot de Marseille.
En regardant les deux boîtes, en me demandant ce que la vie allait maintenant me réserver, c’est là que j’ai eu une sorte de révélation. Le besoin de comprendre. Le besoin de savoir. L’envie de décrypter le sens de ces cartes et de comprendre pourquoi elles résonnent si fort avec notre inconscient. Est-ce que les deux jeux révéleraient la même chose ? Quel lien liait les deux traditions ? Pourquoi le Tarot de Marseille ne me « parlait pas » autant que la version anglo-saxone ?

Nous étions alors en 2000. L’Internet existait bien sûr et les sites en langues anglaises sur le Tarot étaient légion. J’ai commandé des dizaines de livres. J’ai tiré et regardé les cartes pendant des heures… pour construire ce dialogue entre elles et moi. Et puis un jour, j’ai eu le sentiment d’en « savoir assez », d’avoir suffisamment étudié pour me lancer. Je n’oublierai jamais mon premier tirage, pour une amie. « Est-ce que je vais décrocher un boulot dans la Banque ? » m’a-t-elle demandé, parce qu’après des études de Droit plus ou moins réussies, elle essayait de trouver sa voie. Je me souviens de lui avoir dressé un Petit Tableau contenant la Justice et la Roue de la Fortune. J’y ai vu le signe qu’elle ne ferait pas carrière dans la Banque mais bien dans le Droit. Et que « la roue allait tourner », que la bonne fortune allait arriver…. Elle travaille aujourd’hui encore toujours en Banque et a épousé un avocat. Il faut bien commencer quelque part !

Besoin de réponses ?

Ma philosophie du Tarot

Depuis, les Cartes ne m’ont pas quittée. J’étudie toujours de nouveaux tirages. Je combine le Tarot avec les Pierres et les Plantes. Je me suis perfectionnée.

La chose la plus importante que j’ai apprise est que le tirage des Tarots ne fige pas la destinée du Consultant. Au contraire ! Les Cartes révèlent les points de blocage et les difficultés. Elles pointent aussi les ressources – matérielles, humaines, psychologiques – et les atouts que vous avez à disposition pour réussir votre vie, vos projets. Plus que l’avenir, elles révèlent le potentiel de l’avenir, ce qui pourra advenir une fois qu’elles vous auront aidé à décider.

Avec de la patience et encore du travail – le bouche à oreille aussi – ma compréhension du Tarot s’affine encore. Je suis fière de pouvoir dire que des centaines de personnes m’ont fait confiance et que je les ai aidées.

J’espère sincèrement que vous êtes – ou serez – l’une de ces personnes, vous aussi.

Ce qu'ils en disent

Besoin de réponses ?